Les Yvelines en vidéo


Yvelines première
Télévision locale diffusée sur le câble (réseau NOOS)
Tél. : 01 34 51 33 52

Pour suivre en direct les programmes de la chaînes, cliquez ici !

Depuis le mercredi 6 novembre 2013, la chaîne est diffusée sur la télé d’Orange, canal 270!

Elle est également présente sur :
- le canal 97 du réseau Numéricâble Nord-Yvelines
- le canal 272 de la Darty Box
- le canal 376 d’Alice
- en streaming et en VOD (Vidéo à la demande) sur le site www.yvelines1.com et sur free.fr (canal 353)


Elle diffuse intégralement en format 16/9 depuis le 3 septembre 2012.

Chaque jour, les onze personnes de l’équipe travaillent afin de produire le meilleur programme pour des téléspectateurs qui leur font confiance depuis vingt ans.

La grille des programmes s’articule autour du journal de la chaîne. Depuis la rentrée, il est présenté sous la forme d’un plateau avec un présentateur et diffusé chaque jour de la semaine à 19h30.
La multidiffusion étant la règle d’Yvelines Première, ce journal sera repris toutes les demi-heures. Il sera suivi de « Votre Quotidien », émission talk avec un invité. Les sujets abordés traiteront de thèmes concernant les Yvelinois (économie, santé, société, association…).
Avant l’agenda, le second plateau, « L'Invité », donne la parole à une personnalité du territoire, en fonction de l’actualité.

PROGRAMMATION :
Afin de diversifier la grille des programmes, des magazines seront diffusés le week-end. Ils s’articuleront autour du best of d’Une semaine en Yvelines, diffusé toutes les deux heures.

Grand Angle : tour de l'actualité locale en 45 minutes, du lundi au vendredi à 19h00.
Magazines : pendant 15 mnutes, du lundi au vendredi à 19h45, différents magazines vous accompagnent : Le talk, Focus éco, Vinyles, Sucré salé, Dans ma ville. Les week-end : Bêtes d'Yvelines, Escapades, Showcase, Cours particuliers.
Une semaine en Yvelines (USEY) : pendant une heure, reprise de toute l’actualité de la semaine
Dans l’Art Du Temps (DADT) : magazine culturel mensuel qui s’intéresse à toute l’actualité du territoire. Les reportages viennent de l’actualité quotidienne et sont montés de manière différente pour le magazine.
Yvelines stadium : magazine du sport par excellence son nouveau format permet d’aborder non seulement l’actualité du PSG et celle des clubs du territoire, mais aussi de s’ouvrir à d’autres pratiques sportives.
L’apprenti journal : une fois par mois, une classe d’un collège ou d’un lycée est choisie pour participer à l’élaboration d’un journal TV. Chacun des adolescents doit alors proposer une idée de reportage par écrit. Cinq élèves réalisent et suivent ensuite le reportage avec un journaliste de la rédaction. Ils posent les questions et font parti du sujet.
Escapade : mensuellement, la chaîne accompagne une personnalité locale visitant une ville ou une manifestation. Un format novateur qui donne une autre vision de notre territoire et de l’invité !
Regard : ce magazine, qui va au-delà du reportage, approfondit un sujet, présente des destins croisés, amène à découvrir des lieux inconnus…
Trajectoires : en prenant appui sur le témoignage d’un professionnel en activité, cette émission veut être un moyen d’aider les jeunes à trouver leur voie.
Une semaine, une ville : zoom sur une des 34 communes du SIDECOM à travers cinq reportages :le coup de cœur du premier magistrat, Éco, Sport, Culture et Portrait.
Le journal des sports : un retour sur tous les résultats sportifs du week-end.

 

Historique d'Yvelines Première

Yvelines Première : plus de 20 ans d'informations locale et nationale

1987 : ouverture du réseau câblé aux abonnés. Michel Péricard, député-maire de Saint-Germain-en-Laye, étudie la possibilité de lancer un programme télévisé local.

1er novembre 1989 : naissance d’Yvelines Première, en décrochage de Paris Première. Claude Lefèvre, ancien directeur de RFO et rédacteur en chef de FR3, est nommé directeur

18 décembre 1989 : première diffusion du journal télévisé d’Yvelines Première avec présentateur et speakerine.

Janvier 1993 : le journal d’Yvelines Première change de formule et propose désormais un « tout en images ».

Février 1995 : Karl Olive, formé à Yvelines Première, devient directeur d’antenne.

Janvier 2001 : Marc-Olivier Taccard, journaliste au service des sports d’M6 et ancien journaliste d’Yvelines Première, devient directeur d’antenne.

Avril 2005 : Franck Edard, chef d’édition et présentateur à M6, prend la direction d’antenne.

Mars 2008 : Brigitte Carlier, présidente d'Yvelines Première depuis la création de la chaîne, décède des suites d'une longue maladie.

Juillet 2008 :Ghislain Trabi, ancien secrétaire de rédaction de la chaîne, devient directeur d'Yvelines Première


Yvelines Première est financée par les communes adhérentes du Syndicat Intercommunal pour le Développement de la Communication (SIDECOM), dont fait partie Saint-Nom-la-Bretèche, et le conseil général des Yvelines.

Les villes du SIDECOM :
Achères, Aigremont, Andrésy, Aubergenville, Bouafle, Bougival, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes, Chambourcy, Chapet, Chatou, Croissy-sur-Seine, L’Étang-la-ville, Fourqueux, Les Alluets-le-Roi, Louveciennes, Maisons-Laffitte, Mareil-Marly, Marly-le-Roi, Medan, Le Mesnil-le-Roi, Meulan, Morainvilliers, Orgeval, Le Pecq, Poissy, Le Port-Marly, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Nom-la-Bretèche, Triel-sur-Seine, Le Vésinet, Verneuil-sur-Seine, Vernouillet, Villennes-sur-Seine.

 

Retour haut de page